Celtiqu'attitude
<a href="http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=879531dgm.png"><img src="http://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_879531dgm.png" alt="Heberger image" /></a>

Mythologie Celte:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mythologie Celte:

Message  Invité le 29/9/2010, 13:32

Ouvrons a présent une rubrique mythologie chez les celtes.Pour commencer,parlons du dieu Belenos,l'un des principaux dieu du panthéon celte.

-BELENOS: -Dieu solaire que l'on peut assimiler à Apollon-

Type du dieu jeune,beau,lumineux,né dans les contrées hyperboréennes.On ne vante pas trop ses exploits car il est connu surtout par des figurations(dont le chaudron de Gunderstrüp).Son emblème est le corbeau et il semble qu'il en envoie un pour protéger la déesse-mère en difficulté.Le temple de stonehenge a pu lui être consacré,ainsi qu'à sa jumelle,la lune,car il apparaît antérieurement aux celtes historiques.De grand feux sont allumés en son honneur.
Le roi Beli peut être son fils ou son avatar.

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mythologie Celte:

Message  Goulven le 29/9/2010, 17:26

-Cernunnos: -Dieu assis en lotus,portant des bois de cerf sur la tête et tenant des serpents à la main-

Avant tout,c'est sous cette image qu'on connais ce dieu.Il apparaît dans les gravures de Valcamonica,dès l'arrivée des premiers celtes historiques,puis dans la statuaire gallo-romaine.Sur le chaudron de Gundestrüp,il figure jeune et imberbe,en alternance avec Taranis,le dieu à la roue.Force est donc de l'interpréter comme un dieu saisonnier régnant sur une partie de l'année,tandis que Taranis régit l'autre.L'un et l'autre sont les amants (ou les maris)de la déesse:les torques trahissent ce lien.Par ailleurs,Cernunnos appartient au groupe des quatre cavaliers des saisons,en troisième position derrière Lug coiffé d'un corbeau,Teutatès surmonté d'un sanglier et avant le dieu à l'arc en ciel.
Malheureusement on ignore bien des détails sur le mythe raconté ici.Ses attributs servent à cerner sa personnalité.Les bois de cerf évoquent la renaissance et le serpent apparaît en gardien du monde infernal.Si l'on ajoute qu'a Valcamonica,de nombreuses scènes de chasse au cerf accompagnent les représentations du dieu,son rôle cyclique se dévoile.Il patronne la vie-mort-renaissance des espèces animales et accomplit l'hiérogamie créatrice de mondes,avec la déesse-mère.A basse époque,il devient Herne,le chasseur géant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Goulven
Admin

Messages : 3942
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 51
Localisation : Pikardi

http://celtiquattitude.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mythologie Celte:

Message  Goulven le 29/9/2010, 17:36

-Teutatès: -(Toutatis)dieu des tribus gauloises-

Voici le dieu suprême des gaulois,dans le sens chef des tribus,avec une affectation guerrière marquée.Il a parfois été assimilé à Mars.Son emblème est le sanglier,attribut de la classe militaire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Goulven
Admin

Messages : 3942
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 51
Localisation : Pikardi

http://celtiquattitude.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mythologie Celte:

Message  Goulven le 29/9/2010, 17:46

-Taranis: -Dieu du ciel et de l'orage-

Taranis le tonnant,est l'un des principaux dieux des celtes.Les textes anciens assimilent Taranis à Jupiter.Une inscription au moins signale son nom.Il est probable que les représentations de dieu barbu,portant une roue ou parfois des S,se réfèrent à ce dieu.Dans ce cas ,il correspondrait au dieu de l'année et au roi épousant la déesse-mère et il aurait un concurrent plus jeune,à cette haute position sociale.Dans une mythologie plus récente,il cède le pas à Dagda.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Goulven
Admin

Messages : 3942
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 51
Localisation : Pikardi

http://celtiquattitude.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mythologie Celte:

Message  Gwalarn le 6/10/2010, 15:27

-Mac oc: -(oengus)Fils du dieu suprême à caractère solaire-

Un épisode plaisant raconte la ruse dont use Mac oc (ou oengus)pour se tailler un royaume au détriment de son père.Dagda vient de partager le monde souterrain entre les Tuatha de Danann,mais il ne reste rien pour le plus jeune.Ce dernier demande alors la jouissance de Brug na Boyne(Newgrange),pour une nuit et un jour.Or pour Samain(toussaint),le temps cesse d'exister et une nuit et un jour signifie l'éternité.Bon gré,mal gré,le vieux dieu est évincé par son plus jeune enfant.
On assimile Mac oc à Hu Kadarn et au Belenos de la tradition Gauloise.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Gwalarn
Barde

Messages : 517
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 37
Localisation : en Celtitude...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mythologie Celte:

Message  Goulven le 4/4/2013, 12:45

Mythologie Celte:


Mythologie irlandaise.Mythologie gallois.Mythologie pan celtique et autres pays.

À l'une ou à l'autre mythologie. "Le dieu qu'ils révèrent surtout est Mercure ; ses statues sont nombreuses. Les Gaulois le considèrent commie l'inventeur de tous les arts, le guide dans les chemins et les voyages ; ils lui attribuent une très grande influence sur les gains d'argent et sur le commerce. Après lui viennent Apollon , Mars, Jupiter et Minerve. De ceux-ci ils ont presque la même opinion que les autres nations : Apollon chasse les maladies ; Minerve instruit les débutants dans les arts et les métiers ; Jupiter a l'empire du ciel ; Mars a celui de la guerre. Quant ils ont résolu de livrer bataille , ils lui consacrent d'avance par un voeu, le butin qu'ils comptent faire... "
César, De bello gallico Livre 6 § VXIII
Nous connaissons les Celtes continentaux à travers les historiens romains qui ont "interprété" à l'aune de leurs connaissances les dieux celtiques en termes de leurs équivalents romains approximatifs, leur faisant perdre leur saveur celtique en cours de route. Voici la religion gauloise telle que César l'appréhende.

On peut obtenir des informations plus sûres sur les Celtes de l'ouest parce que l'Irlande n'a jamais été romanisée et elle n'a été convertie au Christianisme qu'au Ve siècle de notre ère.

Les celtes adoraient plusieurs centaines de dieux et de déesses qui nous sont très mal connus à cause du manque de sources fiables.

SOURCES. mythologica.fr

Les celtes païens ont laissé peu de traces écrites : lois, traditions et croyances religieuses étaient principalement transmises de façon orale. Notre connaissance de la culture celte est donc essentiellement basée sur les témoignages d'auteurs classiques grecs et romains, sur quelques vestiges archéologiques, et sur des écrits irlandais et gallois plus tardifs.
Incapables de comprendre les coutumes celtiques, les Anciens cherchèrent à justifier la conquête de leurs territoires en décrivant les Celtes comme des barbares indisciplinés avides de violence et se livrant à des rituels sauvages. Leurs récits sont donc peu crédibles, même si certaines de leurs observations ont été corroborées par des découvertes archéologiques.
La mise au jour de nombreux objets celtiques a permis aux chercheurs d'obtenir une vision différente de celle décrite par les auteurs gréco-romains. De fait, les Celtes formaient un peuple d'une grande intelligence et d'une grande richesse, dont les qualités artistiques et techniques demeurèrent inégalées dans l'Europe préhistorique.
Écrits après la chute de l'Empire romain et traitant uniquement de régions extérieures à l'Europe celtique pré-romaine, les textes irlandais et gallois sont de peu d'utilité pour comprendre la mythologie des Celtes païens. Malgré tout, ces récits compilés par des moines ont un intérêt propre et nous éclairent sur la façon dont certaines traditions mythologiques ont inspiré les romans arthuriens de l'époque médiévale.
• Le cycle d'Ulster, ou cycle de la Branche Rouge, décrit les héros et rois de l’Irlande protohistorique et l’intervention coutumière des dieux. La Táin Bó Cúailnge (Razzia des Vaches de Cooley ) est le récit le plus important qui raconte l’invasion de l’Ulster par la reine Medb et les exploits de Cuchulainn.
• Le cycle mythologique, dont le texte principal est le Cath Maighe Tuireadh (« Bataille de Mag Tured »), centré sur la lutte que livrent les dieux Tuatha Dé Danann aux Fir Bolg (première bataille de Mag Tuired), puis aux Fomoires (seconde bataille). Autre texte important Tochmarc Etaine (« La Courtise d’Etain »), consacré à la déesse Étain. A ce cycle, il faut associer les Immrama .
• Le cycle Fenian ou cycle de Finn est consacré aux aventures de Finn Mac Cumaill, de son fils Oisin et sa troupe de guerriers, les Fianna Éireann.
• Le cycle historique ou cycle des rois est composée d’annales légendaires. Le texte le plus important est le Lebor Gabála Érenn (« Livre des conquêtes d’Irlande ») qui rapporte l’« histoire » des invasions de l’Irlande (notamment celle des dieux, les Tuatha Dé Danann), depuis le déluge jusqu’à l’arrivée des ancêtres mythiques des Gaëls.

Les textes gallois sont plus christianisés et les éléments mythologiques sont moins apparents que dans les textes irlandais Le récit important est les Mabinogion, appelé aussi Les Quatre branches du Mabinogi. Ce sont quatre récits du pays de Galles, qui datent du début du XIIIe siècle. Ils sont contenus dans deux manuscrits du XIVe siècle (le Livre Rouge de Hergest et le Livre Blanc de Rhydderch), reliés l'un à l'autre, et on les désigne par les noms de chacun de leurs héros : Pwyll, Branwen, Manawyddan , Math. Le titre dérive du vocable « mabinog » , qui veut dire « jeune garçon » et on a coutume de le traduire par les mots suivants : « Instructions pour jeunes bardes ». L'oeuvre, dans son ensemble, rapporte des histoires fantastiques où les mages jouent un grand rôle. On assiste à des enchantements et à des métamorphoses on découvre des animaux monstrueux, des paysages irréels et mystérieux.
Les autres textes notables sont Breuddwyd Macsen Wledig (Le Rêve de Macsen), Lludd a Llefelys (Lludd et Llevelys), Culhwch ac Olwen (Kulhwch et Olwen), Breuddwyd Rhonabwy (Le songe de Rhonabwy), Hanes Taliesin (Le conte de Taliesin).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Belenos


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Goulven
Admin

Messages : 3942
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 51
Localisation : Pikardi

http://celtiquattitude.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mythologie Celte:

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum