Celtiqu'attitude
<a href="http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=879531dgm.png"><img src="http://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_879531dgm.png" alt="Heberger image" /></a>

Dan Ar Braz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dan Ar Braz

Message  Goulven le 2/6/2015, 18:01

-Dan Ar Braz-

La grande tradition de la chanson bretonne. Après Alan Stivell le précurseur, avec qui il collabore, Dan Ar Braz aura vingt ans après, donné un nouveau souffle à la musique celte. Grâce à des arrangements plus électriques et une orientation plus rock, il a su concilier dans son opus "l'Héritage des Celtes" les différentes tendances de la culture celte de la fin du millénaire.

Un nom à consonance bretonne et une longue collaboration avec Alan Stivell ont associé le guitariste Dan Ar Braz à la musique celtique qui fut très en vogue dans les années 70 et qui effectue un retour au milieu de ces années 90.  

Né le 15 janvier 1949 à Quimper en Bretagne, Daniel Le Bras de son vrai nom, est auteur, compositeur, interprète et guitariste virtuose. Sa première guitare lui est offerte pour ses treize ans. Il commence à découvrir le rock : Cliff Richard, les Shadows puis un peu plus tard Bob Dylan ou Jimmy Hendrix. Mais le rock n'est pas à l'honneur dans la famille et son père lui interdit la musique. Voilà donc Daniel étudiant dans une école hôtelière. Mais lors d'un stage dans une petite ville de Bretagne à Benodet en 1967, il croise Alan Stivell, alors tête de file de la musique bretonne et devient son guitariste. Après un concert retentissant en 1971, ils attaquent une tournée mondiale qui les mènera de l'Europe, à l'Amérique du Nord et en passant par l'Australie.

En 1972, le temps d'un album, Dan Ar Braz monte le groupe Mor dont l'inspiration est déjà partagée entre le rock (style Crosby Stills et Nash) et la musique celtique. Après un passage en 1976 dans le groupe légendaire Faiport Convention, Dan Ar Braz sort son premier album solo l'année suivante : "Douar Nevez", fusion entre guitare rock et influence celtique.

"Allez dire à la ville", album sorti en 1978 et "The earth's lament" sorti en 79 précèdent un album de guitare consacré à la musique irlandaise, "Kicking Mule" produite par un label américain.

En 1981, au moment où sort un nouvel opus intitulé "Acoustic", Dan Ar Braz entame une tournée en solitaire dans toute l'Europe puis une autre en trio version blues-rock.
Un précurseur du New age

De 1984 à 1987, le musicien effectuera une dizaine de tournée aux Etats-Unis où sa maison de disques du moment se situe. En 1985, l'album "Musique pour les silences à venir" nous montre un artiste au faîte de sa technique et de son talent, un album instrumental qui sera étiqueté "new age" par certains.

Suivront en 1988 "Septembre bleu", en 1990 "Songs" entièrement chanté en anglais, en 1991 "Frontières du sel", en 1992 "les Iles de la mémoire" ainsi que la bande originale de "Rêve de Siam".

En 1992, le Festival de Cornouailles de Quimper (fondé en 1948 par l'écrivain breton Pierre-Jakez Hélias) lui commande un spectacle "inter-celtique" alliant la tradition aux nouvelles formes musicales. Présent à Quimper en juillet 1993 puis un an plus tard à Rennes, "L'Héritage des Celtes" entraîne l'adhésion immédiate du public : soixante-quinze musiciens bretons, irlandais, écossais ou gallois représente la fine fleur de la musique celte contemporaine.

Sorti en 1994, l'album du même nom se vend à plus de 100.000 exemplaires et est distribué dans une dizaine de pays. Sur la lancée, sort un album live qui est couronné par les Victoires de la Musique en France. La notoriété que lui apporte cette aventure l'amène à être sélectionné pour représenter la France lors du 41e concours de l'Eurovision en 1996.

En 1997, sort l'album "Finisterres" qui dès la fin de l'année atteint les 100.000 exemplaires, donc le Disque d'Or. Puis le 20 février 1998, Dan Ar Braz reçoit pour la seconde fois la Victoire de la Musique du Meilleur album de musique traditionnelle pour ce dernier disque. En tournée française au printemps, Dan Ar Braz et ses 70 musiciens remplissent sans problème le Zénith (3000 places) à Paris les 16 et 17 mars 1998, à l'occasion de la Saint Patrick, saint patron des Irlandais.
Dernier héritage

Après avoir tourné des années avec l'Héritage des Celtes, Dan Ar Braz présente le dernier spectacle de cette collaboration en août 2000 au festival Interceltique de Lorient.

Fort de cette expérience extraordinaire, Dan Ar Braz se penche à nouveau sur sa carrière solo. En janvier 2001, il sort un nouveau disque aux accents de nostalgie, "La mémoire des volets blancs". Dan Ar Braz y évoque les amis disparus mais aussi son enfance. Cet album instrumental fait à nouveau, la part belle à sa guitare qui n'est accompagnée que d'une basse et d'une batterie avec quelques touches de saxophone. Loin de l'énorme machinerie de l'Héritage et surtout de la musique celte, cet opus lui permet de revenir à un travail plus personnel.

En mars 2002, Dan Ar Braz participe aux immenses shows organisés au Stade de France à l'occasion de la Saint-Patrick. Pour l'occasion, il accompagne le chanteur Gilles Servat.

L'année suivante, une compilation de ses derniers albums sort dans le commerce. A l'automne 2004, le Breton propose un nouvel album original. Si au départ, il le voulait instrumental, il se laisse convaincre de chanter. On retrouve donc sur "A toi et ceux", huit textes, deux de Clarisse Lavanant, deux de Jean-Jacques Goldman, quatre de Dan Ar Braz lui-même dont un adapté en breton par Loeiz Guillamot… Cet album se veut donc être un hommage aux gens, ceux de son enfance, ceux qui ont disparu, ceux qu'il croise aujourd'hui, etc.

Le musicien part ensuite sur les routes pour une tournée internationale, accompagné d'un groupe de 6 musiciens. Cette tournée s'achève en juillet 2005, à Quimper en Bretagne, son lieu de résidence.

En mars 2006, sort un CD/DVD "Frontières de sel" : une captation du concert donné en juillet 2005 à Quimper, une partie du concert de l'"Héritage des Celtes" donné au Zénith de Paris en mars 1998 (DVD), des titres live (CD), etc.
2007 : "Les perches du nil"

Dan Ar Braz publie un nouvel album "Les perches du Nil" en mars 2007. S'éloignant quelque peu des rythmes celtes, le musicien met le cap sur l'Afrique, inspiré par le film documentaire de Hubert Sauper "Le Cauchemar de Darwin". L'ensemble des compositions est signée Dan Ar Braz. Pour les textes, il fait appel comme pour le dernier album à Clarisse Lavanant pour une partie, pour l'autre, il s'en charge lui-même. Guizmo du groupe Tryo ("Pleure") et la Camerounaise Sally Nyolo ("Terres vertes unies vertes") sont les invités de cette album ouvert sur l'Afrique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le site officiel: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Son tout dernier album"Cornouaille":


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Goulven
Admin

Messages : 3943
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 52
Localisation : Pikardi

http://celtiquattitude.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum