Celtiqu'attitude
<a href="http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=879531dgm.png"><img src="http://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_879531dgm.png" alt="Heberger image" /></a>

Les auteurs du mythe Arthurien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les auteurs du mythe Arthurien

Message  Goulven le 7/10/2016, 19:32

-CHRETIEN DE TROYES-

-On sait peu de chose sur la vie de Chrétien de Troyes.
Il s'illustra probablement entre 1165 et 1190 .On le considère comme"l'inventeur"du roman courtois,mettant en scène le légendaire roi Arthur,celtique ou breton,et les chevaliers de la table ronde.
Philippe Ier de Flandres(1168-1191)lui aurait demandé personnellement d'écrire le conte du Graal,sa dernière oeuvre,laissée inachevée(se résumant aux 9234 mots de Perceval),où Chrétien de Troyes raconte l'histoire d'un chevalier à la cour du roi Arthur.


"Chrétien de Troyes, considéré comme le fondateur de la littérature arthurienne en ancien français, est au service de la cour de Champagne, au temps d'Henri le Libéral et de Marie de France, son épouse.


Parmi ses œuvres on peut citer : Érec et Énide, Cligès, Lancelot ou le Chevalier de la charrette écrit probablement en même temps que Yvain ou le Chevalier au lion, et Perceval ou le Conte du Graal, livre inachevé.

Son oeuvre présente une cohérence de sujet et de style : il a une tonalité propre faite d'humour et de poésie. Ses romans reflètent aussi les idéaux politiques et culturels du milieu pour et dans lequel il écrit. Ils mettent en scène un idéal aristocratique mêlant l'aventure chevaleresque, l'amour courtois et les aspirations religieuses que symbolise l'esprit de croisade." 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Goulven le 9/10/2016, 16:47, édité 1 fois


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Goulven
Admin

Messages : 3942
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 52
Localisation : Pikardi

http://celtiquattitude.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les auteurs du mythe Arthurien

Message  Goulven le 8/10/2016, 09:28

-WOLFRAM VON ESCHENBACH-

-Wolfram von Eschenbach avait vu le jour vers 1170 dans la cité franque d'Eschenbach,proche d'Ansbach dans l'actuelle Bavière.De même que pour Chrétien de Troyes,on sait peu de chose de sa vie,sinon qu'il aurait été troubadour.
De même,on ignore l'identité du commanditaire des 24810 vers de son "Parzival",qui avait probablement apprécié le "Perceval"de Chrétien de Troyes.
Il semble néanmoins qu'il aurait eu un lien avec le comte de Wertheim et une famille aristocratique de Styrie.
Son principal employeur aurait été Hermann Ier de Thuringe,sachant que suite au décés de ce dernier en 1217 la production littéraire de Wolfram se tarit.
Wolfram lui même serait mort un peu après 1220 à Eschenbach.

"Aujourd'hui, Wolfram est avant tout connu pour son Parzival, qu'on considère parfois comme la plus grande de toutes les épopéesallemandes de ce temps. Basé sur Perceval de Chrétien de Troyes, c'est le premier travail en allemand dont le sujet est le Saint-Graal.
Dans son Parzival, Wolfram exprime le dédain pour la version inachevée de Chrétien de Troyes, et déclare que sa source était un poète appelé Kyot qui vivait en Provence. Quelques spécialistes croient que Wolfram a fait allusion à Guiot de Provins. Cependant, aucun des derniers travaux sur sa vie ne se relie aux thèmes de Perceval. Toutefois, d'autres croient que Kyot était simplement un dispositif littéraire inventé par Wolfram pour expliquer ses déviations de la version de Chrétien de Troyes.
Sa version de la quête du Graal, Parzival, puis son Titurel donnent au mythe une sonorité ésotérique beaucoup plus prononcée que chez Chrétien de Troyes : le Graal est gardé par des Templiers, et il est réservé à quelques « élus » de s'en approcher, élus liés par une lignée commune. De nombreuses sociétés secrètes du xixe siècle s'inspirèrent ou furent influencées par cette idée.
Le Parzival de Wolfram était la source principale de Richard Wagner lorsqu'il a conçu le livret de son opéra, Parsifal. Par ailleurs, Parzifal est le père de Lohengrin, autre personnage wagnérien. Wolfram lui-même apparaît comme personnage dansTannhäuser, autre opéra de Wagner."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Goulven
Admin

Messages : 3942
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 52
Localisation : Pikardi

http://celtiquattitude.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les auteurs du mythe Arthurien

Message  Goulven le 9/10/2016, 17:02

-ROBERT DE BORON-

-Robert de Boron était probablement un clerc au service du comte Gauthier de Montbéliard,décédé au début de la quatrième croisade,achevée en 1204.
Un seul manuscrit du"roman de l'istoire dou Graal"nous est parvenu.Son style,très différent de celui de Chrétien de Troyes,se révèle simple et direct.On ne sait pas si cette oeuvre est antérieure ou postérieure à celle de Chrétien de Troyes,en dépit des affirmations de Boron,qui prétendait être le premier à témoigner de l'histoire du Graal.Selon certains érudits,il aurait passé du temps en Angleterre,à la cour de Henry II de Plantagenêt.Si tel fut le cas,il ne pouvait ignorer la légendaire tradition celtico-chrétienne rattachée à l'abbaye de Glastonbury.

"Robert de Boron est un poète du Moyen âge[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image], originaire du village de ce nom (Territoire de Belfort[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]), qui vivait au commencement du XIII[size=undefined]e[/size] siècle. On ne connaît aucun détail de sa biographie; on sait seulement que c'était un chevalier au service de Gautier, frère cadet du comte Richard de Montbéliard[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]. Robert de Boron a composé trois poèmes où sa développe la légende du Saint Graal[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image].

Dans le premier, Joseph d'Arimathie[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image], il raconte la première consécration du mystérieux Graal[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] et annonce qu'il sera plus tard porté en Occident et trouvé par un chevalier de la famille de Joseph d'Arimathie. Dans le second, Merlin[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image], la scène est transportée dans la Grande-Bretagne; le célèbre enchanteur nous est présenté comme un enfant du diable[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image], engendré par lui pour combattre le Christ[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image], mais trompant l'attente de son père et servant la bonne cause par sa connaissance du passé et de l'avenir. Ce second poème sert de transition entreJoseph d'Arimathie et Perceval[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]; dans ce dernier l'auteur raconte comment ce chevalier trouva le Graal perdu depuis longtemps et mit fin ainsi aux « merveilles de Bretagne ». 
A travers mille incidents divers, il y a donc une unité intime dans ces trois oeuvres de Robert de Boron, et cette unité est constituée par la légende même du Graal[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]. Malheureusement le premier poème seul nous est parvenu sous sa forme originale (publié par Francisque Michel sous le titre de Roman du Saint-Graal[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image], Bordeaux, 1841); les deux autres ont été de bonne heure mis en prose et ne nous sont arrivés que sous une forme très altérée.
On possède outre le Merlin[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] en prose, dérivé du Merlin en vers, un autre roman[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] qui en est la suite et dont l'auteur se donne pour être également Robert de Boron; mais la critique moderne a montré que l'on avait affaire à une véritable supercherie littéraire, et que cette suite ne pouvait être d'aucune façon l'oeuvre, même indirecte, du véritable Robert de Boron. Une supercherie d'un autre genre a donné naissance au prétendu Elie de Boron.[size=undefined] (A. Thomas)."[/size]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Goulven
Admin

Messages : 3942
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 52
Localisation : Pikardi

http://celtiquattitude.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les auteurs du mythe Arthurien

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum